Skip to content

Les concours de beauté transsexuels aux Philippines

Cyril Mazur
Cet article a été mis à jour le .

Ce n’est surement pas évident pour un français, mais il faut savoir qu’aux Philippines (c’est le cas en Thaïlande aussi) les concours de beauté sont une vraie institution. Il y en a toute une myriade, de différentes tailles, de différents genres. Chaque petit barangay (équivalent d’un quartier ou petite subdivision d’une ville) organise plusieurs concours de beauté par an. Et pas que pour les transsexuelles bien sur, mais avant tout pour les femmes biologiques (barbarisme pour dire « une femme qui n’est PAS une femme transsexuelle« , on dit aussi « cisgenre » par opposition à « transgenre« ), pour les hommes, et même pour les hommes transsexuels. Les concours de beauté aux Philippines, il y en a pour tous les gouts!

Enlever les concours de beauté (en anglais beauty pageant) à un Philippin, c’est comme enlever le football à un Français. Et l’analogie n’est même pas si abusée que ça! Tout comme le foot, ils font parti intégrante de la culture et de la tradition du pays, c’est un divertissement populaire, qui passe souvent à la télé, qui remplit les salles (ou les stades), qui fait régulièrement la trend des réseaux sociaux… Et c’est un business, pour les gagnant(e)s, les organisateurs et les sponsors.

Concours de beauté pour femmes transsexuelles

Mais parlons plutôt des concours pour femmes transsexuelles, qui seraient surement très marginaux dans un pays comme la France (y-a-t-il seulement ce genre de concours en France, genre quelque chose de mieux qu’une soirée à thème de boite de nuit?), mais qui sont quasiment mainstream aux Philippines. C’est-à-dire que le public qui regarde ce genre de concours est hétérogène, se compose quand même bien sur de public LGBT (principalement G et T) mais aussi de personnes cisgenre.

Le déroulement d’un concours est très souvent le même, mais rien n’est standardisé pour autant, chaque concours fait en fonction de ses moyens (et de ses sponsors d’ailleurs, j’ai vu des concours qui abusaient sur la promotion, avec des entractes toutes les 15 minutes pour faire le promo de tel ou tel fashion designer… too much is too much). Mais en gros, les épreuves que l’on retrouvent sont:

  • le défilé en costume: du genre costume de festival (comme il y a beaucoup de festivals aux Philippines, dans le genre carnavalesque), le thème peut être imposé ou non, et c’est à la candidate de le faire confectionner elle-même. Les fashion designers et les créateurs se portent en général sponsor des costumes, et leur nom est annoncé en même temps que la candidate défile, ça leur fait de l’exposition et de la promotion. C’est une épreuve assez spectaculaire, tant pour les costumes, que pour le maintient de la candidate (les costumes peuvent peser jusqu’à des dizaines de kilos, il faut les supporter!)
  • le défilé en maillot de bain: un classique, où sera noté le design du maillot de bain, la présentation de la candidate, son maintient, sa démarche…
  • le défilé en robe de soirée: de même que le costume, les fashion designers sponsorisent les robes de soirée
  • les questions / réponses: être jolie ça ne suffit pas, et c’est cette épreuve qui fait la différence! Une ou plusieurs questions sont posées aux candidates, en langue locale ou en anglais (ça dépend des candidates, il y a plusieurs dialectes aux Philippines mais tout le monde parle anglais)

Un jury composé de professionnels de la mode, célébrités, et anciennes reines de beauté donnera les notes pour les différentes épreuves. Et en plus du classement général, des récompenses spéciales sont attribuées (exemple: récompense de la meilleure en maillot de bain).

Spectacle dégradant ou source d’inspiration?

D’un point de vue franco français, on peut trouver cela au mieux superficiel et « beauf », au pire dégradant et propagateur d’une image archaïque de la femme. La société Philippine est clairement plus conservatrice sur le rôle homme / femme (et sur d’autres choses aussi!) qu’il en est dur de vraiment comparer avec notre société à la Française transformée par le militantisme féministe et égalitaire. Aux Philippines il y a une certaine image de la femme qui n’est pas si différente de ce qu’elle était en France par le passé. Est-ce bien, est-ce mal? Je ne sais pas.

Mais plus qu’un divertissement, les reines de beauté sont une source d’inspiration pour les transsexuelles Philippines. Une source d’inspiration de part leur beauté et féminité (la transformation du physique est d’une importance majeure pour toute femme transsexuelle évidemment), mais également les autres vertus qu’un tel concours exige (répartie, finesse d’esprit, confiance en soi…). Voir des candidates qui donnent leur maximum dans tous ces domaines, fières et qui ont le courage de s’affirmer dans une société qui les rejette, c’est forcément une source d’inspiration pour toute femme transsexuelle, surtout en début de transition. La plupart des concours de beauté reversent également une partie de leurs gains à des associations caritatives, ce qui n’est pas un luxe dans un pays pauvre comme les Philippines.

Le premier site de rencontre décent pour femmes trans & gentlemen
Rejoignez plus de 125 000 membres
Inscrivez-vous

Quelques reines de beauté transsexuelles Philippines célèbres

Terminons cet article par quelques noms célèbres et quelques photos!

Kevin Balot

Probablement la reine de beauté Philippine la plus connue, gagnante du concours Miss International Queen 2012, le plus grand concours de beauté transsexuel du monde qui a lieu tous les ans en Thaïlande, mannequin, people et anciennement danseuse.

kevin balot transsexual

Maki Gingoyon

Gagnante de Queen of Cebu 2010 (le gros concours de beauté qui a lieu à Cebu une fois par an) et finaliste de Super Sireyna 2013 (concours télévisé sur la première chaine du pays), et également directeur marketing de ce présent site de rencontre pour femmes transsexuelles (oui!)

maki gingoyon transsexuelle

Bee Urgello

Gagnante de Queen of Cebu 2011, célébrité et mannequin.

bee urgello transsexuelle

Francine Garcia

Gagnante de Super Sireyna 2013, mannequin et anciennement actrice de contenus pour adultes.

francine garcia transsexuelle

Marian Arguelles Crisologo

mariane crisologo transsexuelle
Publié dans Informatif
Le premier site de rencontre décent pour femmes trans & gentlemen
Rejoignez plus de 125 000 membres
Inscrivez-vous

À propos de l’auteur

Cyril Mazur
French Internet entrepreneur. Founder and CEO of My Ladyboy Date / My Transgender Date. I made it my life mission to help trans women and trans attracted men connect and find love.
🇫🇷❤️🏳️‍🌈

Articles similaires

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *